Villefranche de Conflent : le four à pain n’a pas eu le temps de refroidir [par Thierry Masdéu]

En zone rurale, l’abandon des services publics et médicaux, tout comme la fermeture de certains commerces engendrent, plus qu’ailleurs, de lourdes conséquences et contribuent inexorablement à la désertification de nos villages. À Villefranche de Conflent, la municipalité s’est mobilisée pour que la cité ait toujours son boulanger.

Un mal que les municipalités ont à cœur de combattre, déployant un arsenal d’aides et d’accompagnements afin d’y remédier. Si quelques fois le résultat n’est pas à la hauteur des espérances, bien souvent il est couronné de succès. C’est le cas pour l’équipe municipale de Villefranche de Conflent et de son maire Patrick Lecrocq qui ont entrepris les bonnes démarches afin que l’unique boulangerie de la ville fortifiée retrouve rapidement un repreneur. Le boulanger ayant dû fermer le 9 août dernier pour raison de santé, villageois et touristes ont dans un premier temps bénéficié d’une mise à disposition d’un local communal pour accueillir un dépôt de pain. Service assuré par l’équipe de Serge Ciacnoghi de la “Boulangerie Pâtisserie-Presse du Mont Canigou” de Vernet-les Bains.

“Nous avons aussi sollicité un fournisseur de matériel qui nous a gracieusement équipé le local pour que cela ressemble à une boutique de boulangerie !” relate, avec reconnaissance, Serge, qui effectue également du portage de pains sur des zones reculées du Conflent. “Et à la mi-janvier, Hélène Delevoye a pris le relais, le temps de réouvrir et de se familiariser avec la clientèle de la traditionnelle boulangerie gérée jusqu’ici par la famille Miras”. Pour Hélène, la pâtissière, et son compagnon Mathieu Vanhoy, en reconversion professionnelle, l’engagement de cette reprise d’activité a été un véritable coup de cœur. “Nous sommes originaires du Nord de la France, de Villeneuve-d’Ascq à côté de Lille, à 1 200 kms… Et nous achevions nos vacances en Conflent où nous y avons nos habitudes !” évoquent à l’unisson la pâtissière et l’apprenant boulanger, qui remercient ce coup du destin qui les a conduits, avant la fin de leur séjour, au-devant de la porte close de la boulangerie.

De Lille à Villefranche

Désireux de changer de lieu de vie et passionnés par les activités de la boulangerie, le couple n’a pas trop hésité à répondre à l’annonce de cette reprise. Épaulé de Patrice Leman, pâtissier-boulanger, le trio réalise maintenant, depuis quatre semaines, ses propres productions. De la baguette tradition jusqu’à la baguette classique, avec au quotidien la confection d’un nouveau pain spécial, au maïs, aux noix, au 12 graines, etc.

De quoi satisfaire le plaisir et la curiosité des clients comme en témoignent les personnes rencontrées dans la boutique, heureux de retrouver la convivialité de ce point de vie. “Sans une boulangerie le village est orphelin, on ne vit plus, c’est vital, c’est plus que nécessaire et en plus la boulangère est charmante !” soulignent Bernard Schoenmaeker et Nicole Cantarell, habitants de la cité, ou bien encore Laurence de Fuilla et Annelise de Serdinya. “Comme d’autres commerces, c’est très important le maintien d’une boulangerie dans une zone rurale, sinon cela oblige d’être motorisé et c’est souvent problématique pour les personnes âgées. Voyez, nous, nous sommes des clientes de passage et résidons sur des villages voisins où il n’y a pas ce service de proximité !”

Les gourmands apprécieront également la palette de viennoiseries traditionnelles, de sablés et pâtisseries, sans oublier la spécialité d’Hélène, les cakes design, des gâteaux à thèmes pour les petits et grands enfants. Une touche de modernité et de fabrication artisanale à laquelle cette nouvelle équipe, installée depuis le mois de mars, est très attachée. Pour preuve, la mise en route de l’authentique et magnifique four à bois, qui trône majestueusement en boutique, est programmée pour la rentrée de septembre. Une attraction visuelle et olfactive qui sans aucun doute façonnera le succès et la renommée de la “Boulangerie Vanhoy-Delevoye” de Villefranche de Conflent.

Contacts :
Boulangerie Vanhoy-Delevoye – 04 68 96 33 13
https://www.facebook.com/boulangerievanhoydelevoye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *