Gel 4-5 avril 2022 : point sur les dégâts et les procédures engagées

Suite au gel des 4 et 5 avril, la Chambre d’agriculture a fait une première synthèse de la situation sur le département en identifiant rapidement les secteurs et les espèces touchées. Suite à ces remontées, nous avons alerté immédiatement la DDTM pour la prise en compte de cet évènement.

Le vendredi 8 avril 2022, 2 tournées de terrain ont été organisées sur le secteur de Céret et de la vallée du Tech (Villelongue dels Monts). Lors de la première tournée, Fabienne Bonet, présidente de la Chambre d’agriculture a accompagné M. le préfet et la directrice adjointe de la DDTM, Julie Colomb. Ils ont constaté les pertes sur 2 exploitations arboricoles fruits à noyaux sur ce secteur.
Puis une deuxième visite sur le secteur de Céret dans un verger de cerisiers au cours de laquelle la présidente de la Chambre d’agriculture a accompagné les députés Laurence Gayte et Sébastien Cazenove, les conseillers départementaux Martine Rolland et Robert Garrabe. Ils ont pu échanger avec des producteurs de cerise de Céret mais aussi avec deux arboriculteurs du Conflent qui ont pu témoigner sur ce sinistre qui touche ce secteur pour la deuxième année consécutive. Bruno Vila, président de la FDSEA ; Pierre Hylari, président des JA66 et Céline Camgrand-Vila, présidente du Comité départemental de la MSA ont également participé à ces visites.

Le lundi 11 avril au matin, une visite a également été organisée par la Chambre d’agriculture sur le secteur du Conflent. Fabienne Bonet a accompagné Mme Laurence Gayte, députée de la 3e circonscription et Judith Carmona, conseillère régionale, sur deux exploitations du secteur de Prades, durement touchées pour la deuxième année consécutive, malgré les moyens de lutte contre le gel mis en œuvre par les arboriculteurs (tours à vent, bougies…).
Lors de ces différentes visites, l’objectif de la Chambre d’agriculture était de sensibiliser les élus et l’administration à la situation dans laquelle les arboriculteurs de ces secteurs vont se trouver dans les prochaines semaines et les prochains mois. Divers sujets ont été abordés avec notamment le dispositif des calamités agricoles, l’exonération de la taxe sur le foncier non bâti et d’éventuelles mesures complémentaires notamment pour les agriculteurs sinistrés en 2021 et 2022.

Pour initier formellement la procédure de classement en calamités agricoles pour pertes de récolte suite au gel en arboriculture, 2 tournées terrain ont été réalisées sur les secteurs de Conflent (Prades, Vinça) et jusqu’à la commune de Bouleternère et sur le secteur de la vallée du Tech et bordure des Aspres (Céret, Villelongue dels Monts, Banyuls dels Aspres, Bages). Ces tournées ne peuvent en aucun cas être exhaustives en matière de communes visitées et encore moins d’exploitations mais elles constituent la première étape de la procédure calamités. En parallèle de ces tournées, des dégâts ont également signalés sur la plaine du Roussillon sur les espèces abricotiers, artichauts et pommes de terre. Suite à ces signalements, des investigations vont se poursuivre afin de mieux évaluer les niveaux de pertes, les communes concernées, etc.

Dans ce contexte, nous invitons les agriculteurs ayant subi des pertes à se signaler en mairie de la commune sur laquelle ils ont subi des pertes, charge à la mairie à faire remonter ces signalements à la DDTM. Un comité départemental d’expertise devrait se réunir dans les prochains jours sous l’autorité de la DDTM afin de faire une demande de rapport météo à Météo France et de définir le périmètre et les espèces affectées. Si le rapport de Météo France valide le caractère exceptionnel de cet évènement climatique, la DDTM rédigera un rapport qui sera transmis pour un examen en Commission nationale de gestion des risques en agriculture (CNGRA).
Vous trouverez également sur le site de la Chambre d’agriculture une note complète sur les démarches à entreprendre et les dispositifs qui sont généralement mis en œuvre pour les agriculteurs quand ce type d’accident climatique a lieu.
Le Crédit Agricole Sud Méditerranée a également communiqué sur le dispositif d’accompagnement qu’il allait déployer auprès de ses clients agriculteurs affectés par ce sinistre.

Chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.