Frédéric Belmas : une passion à portée d’ailes… (Par Thierry Masdéu)

De son vignoble aux nuages il n’y a qu’un pas, ou plutôt un vol, que franchit aisément Frédéric Belmas pour vivre intensément ses deux passions, qui remontent à sa plus tendre enfance. Fascination pour le métier de la vigne qu’exerçait son grand-père maternel, Bernard, chez qui il passait tous les weekends et vacances scolaires. Mais aussi, rêve de devenir pilote d’avion comme l’ami de son père qui, dès l’âge de 7 ans lui offre son baptême de l’air.

Expérience aérienne qui aurait pu l’orienter vers une carrière d’aviateur, si un handicap de myopie n’était pas survenu avant son adolescence. Viticulture et aéronautique, deux vocations diamétralement opposées, mais qu’il a, pour son équilibre, sût fusionner. Du Mas Alart sur la commune de Saleilles, à l’Aéro-club du Roussillon à la Llabanère, portrait d’un pilote et vigneron, comblé…

Pour lire l’article entier, version papier ou numérique, abonnez-vous à l’Agri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.