Vins : ouverture en septembre pour l’IRS [par Yann Kerveno]

L’Institut régional de sommellerie Sud de France a dévoilé ses locaux et le catalogue de ses formations.

Voulu par les deux intercommunalités des Aspres et de la Côte Vermeille, l’Institut régional de la sommellerie ouvrira ses portes en septembre prochain à Banyuls-sur-Mer, au mas Reig et à Thuir dans les locaux de Byhrr. On en sait aussi plus sur le programme des formations de l’Institut, appelé à devenir un point de passage obligé pour qui s’intéresse au vin ou travaille dans son univers. Les deux formations principales qui seront dispensées sont la mention complémentaire sommellerie, en association avec le Greta des Pyrénées-Orientales et le Lycée Bourquin d’Argelès, et le bachelor dont le contenu est complètement nouveau et a été développé spécialement à la suite d’une enquête menée auprès des professionnels pour mieux connaître leurs besoins. “La mention complémentaire est ouverte à tous les publics, elle peut s’adresser en particulier à des personnes travaillant déjà dans l’hôtellerie et qui souhaitent se spécialiser, à des personnes en reconversion professionnelle…” explique Laetitia Mathieu, en charge du développement des formations. La formation dure une année scolaire, de septembre à juin et est entrecoupée de stages.

Bachelor inédit

“Le bachelor est par contre vraiment inédit et taillé sur mesure. L’idée, c’est que nous parvenions à former des personnes capables d’être les bras droits de vignerons. Qu’ils connaissent la technique mais qu’ils puissent aussi gérer les questions de commercialisation, de communication, l’œnotourisme” détaille-t-elle. Trois thématiques, réclamées par les professionnels, servent de colonne vertébrale au référentiel : le luxe, l’œnotourisme et la gastronomie, “pour l’ouverture d’une petite activité de restauration, par exemple, ou une bonne connaissance des accords mets et vins…” Les cours se dérouleront de septembre à avril, avant un stage en entreprise. Autre nouveauté proposée par l’institut, la classe préparatoire aux concours de sommellerie. “Jusqu’ici, il n’y a rien de réellement structuré sur ce domaine très particulier, nous avons donc préparé une formation très complète qui ira de la gestion du stress à la connaissance des vins, en passant par les techniques de service, l’anglais ou la méthodologie de préparation de concours.”

60 formations professionnalisantes

Pour compléter cette offre, un catalogue d’une soixantaine de formations professionnalisantes a été élaboré, avec des cursus d’un à cinq jours dédiés à des personnes en activité ou en reconversion professionnelle, avec des modules très variés portant sur l’œnotourisme, la communication, la commercialisation, les langues étrangères, le luxe ou encore la gastronomie. Les premiers étudiants sont attendus en septembre et les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.