En bref : ce qu’il faut savoir cette semaine [par Yann Kerveno]

Une belle première

Les Caminades de Cosprons, imaginées par Bruno Servant, se sont donc finalement tenues le 24 juillet dernier. 6,5 kilomètres de balade à travers le vignoble, sous une forte chaleur et sept stations pour un chemin de croix bien plaisant. À chaque halte, trois vins étaient proposés (en tout six blancs, six rosés et six rouges, plus des Banyuls) à la dégustation accompagnés par un plat imaginé par les chefs des Toques Blanches du département. Au total, 21 caves étaient présentes, vignerons indépendants et coopératifs. Près de 300 personnes ont pris le départ de la randonnée qui se jouait ainsi à guichets fermés, belle réussite pour une première. Les Caminades ont aussi été l’occasion de rendre un nouvel hommage à Bruno Servant, au pied de l’olivier planté en son souvenir et dans son domaine, au cœur de Cosprons, où s’achevait la randonnée. C’était le deuxième temps fort de l’année pour les Vignerons sur Mer, nouvelle marque du vignoble de Banyuls-Collioure, après les 30 ans des rosés de Collioure. Prochaine étape, la traditionnelle fête des vendanges, en octobre prochain à Banyuls, avec en particulier la grande vente aux enchères de vieux millésimes tirés de la collection de la cave de l’Étoile.

Stocks

Alors que la vendange approche, les cuves ne sont pas vraiment vides. Ce qui fait dire aux esprits les plus rationnels que c’est une chance que la vendange 2021 fut courte à cause du gel tardif de printemps. Il reste notamment dans les chais pas mal de rouge, en appellation, mais aussi dans certains bassins français, pas mal de rosés de 2021 et de 2020. De quoi justifier le recours à des mesures de gestion comme le demande Jean-Marie Fabre (lire en page 2) pour dégager ces vins qui perdront toute valeur dès le début de la nouvelle campagne.

L’appétit de Xylella fastidiosa

Détectée dans l’Aude en 2020, la bactérie, et particulièrement sa sous-espèce Multiplex, a été depuis découverte sur 111 zones dans le département, dans 19 communes. Au total, 226 échantillons ont été testés positifs sur 8 400 analyses et 24 espèces végétales, principalement sur le faux genêt d’Espagne, la lavande, les amandiers (hors vergers), les églantiers, la luzerne et la coronille glauque. La surveillance renforcée dans le département couvre désormais 65 communes et 35 226 hectares.
https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/20220503_ap_xylella_cle883b55-1.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.