Cap d’Ona : bières ou spiritueux, la même exigence de qualité [par Thierry Masdéu]

C’est bien connu, les producteurs de cervoises qui brassent des jus de céréales recherchent, dans le moût, la quintessence de leurs produits pour créer des bières aux milles robes, arômes et saveurs. Ce qui l’est moins, c’est aussi leurs facultés à élaborer en distillerie des spiritueux, capables de rivaliser avec les plus grandes marques de cognacs, rhums, whiskys, etc.

Comme la brasserie “Cap d’Ona” d’Argelès-sur-Mer qui, cette année lors de la 12e édition du “Concours international de Lyon”*, a présenté pour la première fois un spiritueux de sa production, dans la catégorie eau de vie. Soutenue par ses fidèles clients, qualifiant le précieux breuvage depuis sa sortie à Noël dernier de “nez de cognac, d’esprit whisky et d’une finale de vieux rhum”, l’équipe dirigeante a finalement inscrit ce millésime 2017 à ce prestigieux concours pour évaluer son niveau. Coutumière de compétitions brassicoles nationales et internationales, où son palmarès affiche déjà plus de 50 médailles d’or pour sa gamme de bières, avril 2021 marquera désormais sa notoriété mondiale dans le domaine des liqueurs. Médaillé d’or et élu “Meilleur spiritueux de la compétition” toutes catégories confondues parmi les 43 pays candidats à cette distinction, le “Cap si Gran”, ce spirit de malt vieilli 48 mois en fût de chêne, a fait l’unanimité parmi les jurés qui l’ont même classé Grand Cognac.
“Même si nous étions conscients de la qualité du produit, nous avons été très surpris de remporter ce palmarès toute catégorie ! D’autant qu’il y a une telle diversité dans les produits en compétition, comme les armagnacs, les gins, les rhums, cognacs, etc.”, expose avec passion et humilité, Grégor Engler, le maître brasseur. “Il est vrai que dans nos démarches et méthodes de fabrication, nous sommes très rigoureux, nous réalisons au moins une double, voire triple distillation, jamais de simple, et les procédures sont très lentes. À chaque étape, nous ne conservons que la meilleure partie de l’alcool produit et toutes ces raisons font que nous sommes supra-artisanal. Aussi, nos volumes sont de faibles quantités, mais c’est indispensable pour que la qualité soit bien au rendez-vous !”

Élodie Engler-Pujol chargée de gouter et de la sélection des fruits et céréales

La qualité nous a sauvés

Sans oublier l’alchimie du temps de garde et de la fameuse part des anges qui se charge, dans leurs barriques de vins doux naturels, de sublimer le produit. Ce nouveau sacre à l’international vient récompenser le travail de toute l’équipe de Gregor, un passionné, visionnaire, qui a eu l’audace, en 1998, de se lancer dans la fabrication de bières artisanales. Challenge réussi, la notoriété des nombreux prix mondiaux obtenus ces cinq dernières années ayant permis à cette entreprise de passer le très difficile cap de la fermeture des bars et restaurants. “Habituellement ils représentent 50 % de notre chiffre d’affaires et leurs fermetures pour cause de crise sanitaire a chamboulé notre activité commerciale. Heureusement que nos bières ont remporté des titres mondiaux” retrace avec soulagement Élodie Engler-Pujol, épouse du maître brasseur, chargée de la sélection des fruits et céréales. “Tout d’abord, à la fin 2020 en Angleterre, avec la médaille de la meilleure bière au seigle, ensuite à Bruxelles avec celle de la meilleure bière vieillie en barriques, en fait, toutes les distinctions nous ont permis à l’international de satisfaire temporairement des demandes de cavistes en leur allouant quelques quantités. Résultat, au lieu d’accuser une perte de – 50 %, nous sommes à – 10 %, la qualité nous a sauvés !” Même si l’appel des clients sur ces marchés à l’international se fait de plus en plus pressant, la brasserie Cap d’Ona souhaite conserver sa ligne de conduite, préservant ses volumes de productions pour la clientèle habituelle. Une fidélité réciproque qui a forgé l’âme de cette brasserie artisanale et dont la renommée nous convie à découvrir ses bières et spiritueux. Il suffit d’y gouter et le voyage est assuré…

* https://www.concourslyon.com/
Contacts : Cap d’Ona – 04 68 95 79 09 – https://www.cap-dona.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *