AG de la MSA Grand Sud : les jeunes à l’honneur

La MSA Grand Sud a organisé son assemblée générale mardi 31 mai, au complexe sportif et culturel des Échards, au Boulou. La MSA a rassemblé ses élus cantonaux, ainsi que des personnalités du monde agricole, durant une matinée d’informations et d’échanges.

Jean-François Fruttero, administrateur CCMSA et président de la MSA Dordogne Lot et Garonne, a complété le bilan local par les actualités institutionnelles.

Accompagner les jeunes dans leur projet

Cette année, l’accompagnement des jeunes est mis à l’honneur. Plusieurs services interviennent auprès des jeunes. Tout d’abord, ceux-ci ont accès aux prestations sociales (aide au logement, RSA jeunes) mais également à des prestations extra-légales mises en place par la MSA au niveau local. Par exemple, des aides locales leur sont dédiées pour financer une partie de leurs études ou des formations (BAFA Brevet d’aptitude à la fonction d’animateur, BNSSA Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique), dans le but de soutenir leur indépendance.
Des “Instants santé jeunes” sont dédiés aux 16 – 24 ans pour leur proposer une consultation de prévention gratuite et une aide de 30 € sur un équipement ou un abonnement à un club de sports.
Au sein des établissements scolaires, la MSA organise un concours sur la prévention des risques professionnels dans leur future activité. Après une année de préparation de leur projet en classe, les jeunes concourent contre d’autres équipes d’établissements du Languedoc-Roussillon lors d’une journée festive. La 28e édition du Trophée Prévention Jeunes a été remportée en 2021 par le lycée Le Mas Blanc de Bourg-Madame.
Un concours Pré Vert est également proposé tous les deux ans au sein des établissements scolaires. La prochaine session sera en 2022.
De même, les “Appels à projets jeunes” permettent de financer les projets des jeunes en milieu rural. En 2021, quatre projets ont été primés au niveau local : le potager bio partagé par les jeunes de La Redorte, la cabanatroc ouverte par ceux de Gruissan, une base éco-jeunes mise en place par ceux de Saint Hippolyte et des manifestations Redonnons le sourire à nos aînés organisées par les jeunes de Bages et d’Ortaffa.

La MSA participe également au financement des actions en milieu rural des Bureaux ou Points information jeunesse (BIJ/PIJ). Ainsi, le BIJ 66 (jeunes de 12 à 25 ans), auparavant centré principalement sur la ville de Perpignan, a pu sillonner les routes du département en 2021 grâce à un truck itinérant aménagé. Il partait ainsi à la rencontre des jeunes sur leur lieu de vie dans les territoires ruraux pour les informer sur les politiques publiques les concernant et l’accès aux droits.
La MSA soutient également le dispositif “Promeneurs du net”. Celui-ci donne des armes aux jeunes face aux dangers des réseaux sociaux grâce à des conférences, à la disponibilité de ses animateurs…

L’installation résiste en Grand Sud

Les exploitants s’installent en nombre dans l’Aude et dans les Pyrénées-Orientales.
433 exploitants se sont installés en 2021. Le nombre d’installations a augmenté de l’ordre de 7 %.
Ainsi, les départements de l’Aude et des P.-O. ne subissent qu’un léger repli du nombre d’exploitations de – 0,6 %, alors que la baisse au niveau national est de – 5 %.
Sur les 433 installations, 252 ont eu lieu dans le département de l’Aude, 181 dans les Pyrénées-Orientales.
Dans l’Aude, le profil type du nouvel installé est un viticulteur de 34 ans ; dans les P.-O. un éleveur de plus de 40 ans.
La part des jeunes agriculteurs (moins de 40 ans) est importante avec 58 % des nouveaux installés. Ces derniers sont à 65 % des hommes et à 35 % des femmes.

Ces installations concernent principalement les activités :
• Viticulture 37 % (123 installations dans l’Aude et 36 dans les P.-O.).
• Élevage 25 % (48 installations dans l’Aude et 61 dans les P.-O.).
• Maraîchage 11 % (12 installations dans l’Aude et 36 dans les P.-O.).
• Arboriculture 7 % (14 installations dans l’Aude et 16 dans les P.-O.).
• Cultures céréalières et industrielles 4 % (16 installations dans l’Aude et 3 dans les P.-O.).
• Entreprises de jardins & paysagistes 7 % (15 installations dans l’Aude et 15 dans les P.-O.).
• Autres activités, dont polyculture, clubs hippiques et entreprises de travaux agricoles 9 % (24 installations dans l’Aude et 14 dans les P.-O.).

La MSA présente dès le 1er kilomètre

La MSA Grand Sud a toujours maintenu une étroite présence sur les territoires. En 2021, la MSA a reçu 16 112 personnes, traité 262 052 appels téléphoniques et 64 459 mails.
Lors de la crise sanitaire, les travailleurs sociaux ont passé 690 appels téléphoniques auprès de seniors isolés. Le service médical a déployé la campagne “Aller vers” pour informer les populations à risques sur la vaccination Covid-19 avec 1 840 contacts téléphoniques, l’envoi de 920 courriers et 12 320 sms.
En parallèle, les relations dématérialisées complètent les contacts physiques. Le site internet a enregistré environ 1,5 million de visites durant l’année.
86 896 agrinautes utilisent un espace privé du site pour accéder à leurs informations personnelles et réaliser leurs démarches en ligne.
Enfin, l’application mobile “Ma MSA&moi” prend de l’ampleur en 2021 avec près 38 000 consultations. Elle enrichira son offre de services prochainement.

La MSA a été associée aux ouvertures de France services sur l’Aude et les Pyrénées-Orientales.
France Services est un guichet unique qui donne accès dans un seul et même lieu aux principaux organismes de services publics. Trois France Services ont ouvert en 2021 (Limoux, Céret, Toreilles), puis deux en 2022 (Quillan, Port-Vendres).

Valoriser les savoir-faire de la MSA

La MSA est prestataire de services qu’elle maîtrise pour le compte d’autres organismes. Ainsi, elle répond aux questions sur la retraite et la prévoyance pour le compte de la CIPAV (professionnels libéraux), à celles sur la complémentaire santé et la prévoyance pour les paysagistes d’AGRICA.
La MSA a soutenu la branche maladie du régime général dans la lutte contre la Covid-19 avec la cellule Contact-tracing durant la période du Covid-19.
Par ailleurs, le service Comptabilité de la MSA Grand Sud assure la maîtrise d’ouvrage nationale technique et logiciel pour l’ensemble des 35 caisses du réseau.

Communiqué MSA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.