Masques : L’Etat aurait-il oublié les paysans ? (Par Jean-Paul Pelras)

Une diffusion est prévue pour les artisans, les industriels, les commerçants. Mais de toute évidence pas pour le secteur agricole.

Dans l’avalanche de communiqués adressés par l’État à la presse concernant les dispositifs Covid 19, le journal L’Agri s’est interrogé sur celui envoyé par le ministère de l’Economie et des Finances. Ministère qui vient de mettre en place, avec l’appui de La Poste, des Chambres de Commerce et d’Industrie et des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, une plateforme de commercialisation et de distribution de 10 millions de masques lavables « grand public » correspondant à 200 millions d’utilisations uniques pour les petites et très petites entreprises de métropole et d’Outre-Mer. Une diffusion destinée aux entreprises de moins de 50 salariés ressortissantes des réseaux des CCI et des CMA pour des commandes possibles à partir du samedi 2 mai 2020 sur la plateforme masques-pme.laposte.fr. Les entreprises de moins de 10 salariés pouvant commander à partir du lundi 4 mai. Un communiqué qui précise également : «  Ces masques, fabriqués dans le respect des spécifications fixées par les autorités sanitaires (ANSM) et l’AFNOR, sont en textile à filtration garantie lavables et réutilisables 20 fois. Pour assurer la commercialisation et la distribution des 10 millions de masques, le secrétariat d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, via la Direction générale des entreprises (DGE), s’appuie sur l’infrastructure logistique et l’expertise numérique de La Poste qui met en place pour l’occasion un dispositif complet comprenant l’achat et le paiement en ligne, la préparation des commandes et la livraison sur site. » Une initiative à laquelle n’est, de toute évidence, pas associé le secteur agricole. Les Chambres d’Agriculture ne figurant pas ici dans la liste des établissements consulaires et n’ayant, selon nos sources, pas été informées de cette démarche. Surprenant, alors que dans ce contexte de crise et pour assurer la sécurité alimentaire du pays, le monde paysan est plébiscité par toutes les composantes de l’État pour contribuer à l’effort de « guerre ». Les agriculteurs, une fois de plus, ont ils été oubliés ? Ou bien sont ils considérés comme appartenant à une population à la fois corvéable à merci et résistante aux pandémies ?

Une pensée sur “Masques : L’Etat aurait-il oublié les paysans ? (Par Jean-Paul Pelras)

  • 4 mai 2020 à 8 h 42 min
    Permalink

    Bonjour. Peut-être auriez vous pu signaler (notre Communiqué de presse du 28 avril) que le monde agricole sait s’organiser puisque 150/000 masques ont été distribués la semaine dernière dans la filière fruits et légumes du Sud-Est, et qu’un geste a été fait envers les Ehpad, avec un don de 2000 masques à l’Association Joseph Sauvy, portés en main propre par Jean-François Not, Président de la Fédération fruits et légumes d’Occitanie. Cordialement

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *