Un nouveau président pour la Coopération Agricole Occitanie

Vendredi 22 octobre 2021 s’est tenue, au Palais des congrès du Cap d’Agde, l’assemblée générale de La Coopération Agricole Occitanie. À son issue, le conseil d’administration a élu son nouveau président, Jean-Pierre Arcoutel. Il prend le relais de Boris Calmette, qui a choisi de faire valoir ses droits à la retraite.

C’est à la suite d’une assemblée générale particulièrement réussie, grâce à la présence de nombreuses coopératives et d’invités, la qualité des interventions et des hommages à Boris Calmette, que le conseil d’administration de La Coopération Agricole Occitanie a élu Jean-Pierre Arcoutel à la présidence.
Une succession qui s’inscrit dans la continuité, puisque Jean-Pierre Arcoutel était président délégué depuis la fusion en 2018, et a travaillé en binôme avec Boris Calmette. Le nouveau président, âgé de 57 ans, est éleveur d’ovins et de porcs à Rocamadour, dans le Lot, et administrateur de la coopérative CAPEL. Il assurera un tandem avec le nouveau président délégué, Ludovic Roux, président de la section Vignerons Coopérateurs Occitanie. Jean-Pierre Arcoutel est également vice-président de LCA au niveau national, en tant que président du Comité de régions.

Tous les deux ont remercié Boris Calmette pour le travail accompli et affirment qu’ils continueront à “faire briller La Coopération Agricole en Occitanie”. De nombreux chantiers les attendent pour aider les coopératives régionales à faire face aux profondes mutations économiques, sociétales, environnementales et climatiques.
Boris Calmette, entré en 1992 en tant que Jeune Vigneron Coopérateur, s’est dit fier d’avoir participé à la structuration de la coopération en région. Il a occupé le poste de président pendant 14 années (dont 3 à la tête de LCA Occitanie). Des fédérations départementales à la fédération régionale Occitanie, toutes ces structurations ont permis d’accompagner les coopératives agricoles au quotidien. Pour sa dernière prise de parole, il a donné également son avis sur les grands enjeux qui attendent la Coopération Agricole Occitanie demain : “la souveraineté alimentaire (une alimentation saine et durable, accessible à tous), une empreinte carbone positive, le renouvellement des générations, la transmission du foncier en assurer une pérennité économique des exploitations”.

Coopération Agricole Occitanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.