Dernière minute : Agribashing, les épandages devant le Conseil d’Etat !

Notre précédent éditorial intitulé “Ils préparent l’agribashing de l’après crise” était prémonitoire. Une association  demande la restriction de l’épandage de pesticides durant l’état d’urgence sanitaire.

AUDIENCE DE RÉFÉRÉ AU CONSEIL D’ÉTAT : Rôle de la séance publique du 16/04/2020 à 10 h 00
Requête par laquelle l’association Respire demande au juge des référés du Conseil d’État, sur le fondement de l’article L. 521-2 du code de justice administrative, d’enjoindre au Premier ministre, au ministre de la Santé et le cas échéant au ministre de l’Agriculture de modifier les
conditions d’application de l’arrêté du 7 avril 2016 pour rendre obligatoire et d’application immédiate jusqu’à la cessation de l’état d’urgence sanitaire, les recommandations et dispositions réglementaires fixées dans son annexe.  Sur son site cette association déclare : “Respire demande à voir reconnaître la carence de l’État à réglementer les épandages générateurs d’ammoniac créant ainsi avec certitude une pollution atmosphérique susceptible d’aggraver l’épidémie de coronavirus.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.