Viti : Exonérations de charge, stockage privé et 68 € en moyenne pour la distillation

Les vins AOC ou IGP seront distillés à 78 euros l’hecto, les autres à 58 euros.

Satisfait. Malgré la fatigue de longues heures de négociations nocturnes, c’est le terme que Jean-Marie Fabre, président des Vignerons indépendants de France, emploie pour qualifier les mesures annoncées par le gouvernement à l’issue de la deuxième revoyure prévue. « Nous avons obtenu des avancées sur plusieurs domaines importants. Il y a d’abord les exonérations de charge. Nous avons eu la confirmation qu’il s’agissait bien d’exonération, pour les charges patronales et celles des exploitants, et non d’un report. Maintenant, il faut vite mettre en place les modalités d’accès à ce dispositif pour soulager les entreprises qu’elles soient caves particulières ou coopératives » expliquait-il. Deuxième point sur lequel les avancées ont été notables, la distillation. Le prix d’achat a été fixé à 78 euros l’hecto pour les vins sous indication géographique et 58 pour les vins sans indication géographique.

15 M€ pour le stockage privé

« Pour les vins sans IG, nous demandions 65, le négoce voulait 50, c’est donc une poire coupée en deux. Mais c’est une question complexe, ce prix trop bas met à mal notre pyramide de valeurs, mais dans le même temps, dans la vallée de la Loire il y a des volumes qui sont autour de 57 ou 58 euros l’hectolitre. Le prix de la distillation ne peut pas être plus important que le prix des vins sur le marché. Pour les vins sous indication, nous demandions 80 donc c’est satisfaisant » explique-t-il. Les curseurs aussi ont bougé sur les volumes à distiller, dont la mention à disparu au profit d’une enveloppe. « Les volumes bloquaient un éventuel ajustement, l’administration estime de 2 à 2,5 millions d’hectolitres à distiller, mais là, il sera toujours temps d’aller plus loin si besoin. D’ailleurs nous avons obtenu l’assurance d’un nouveau rendez-vous avec les trois ministres avant la fin du dispositif pour faire le point. » Enfin, l’aide au stockage privé a été retenue et budgetée à hauteur de 15 M€ dans ce plan sectoriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *