Foire d’Espezel : 50 000 personnes attendues

La 42e foire d’Espezel aura lieu les 26 et 27 octobre prochains pour mettre en valeur le pays de Sault et la haute vallée de l’Aude.
Avec le mois d’octobre arrivent les cèpes, les châtaignes et la foire d’Espezel, capable de drainer plusieurs dizaines de milliers de personnes au cœur du pays de Sault le temps d’un week-end. Pour ce millésime 2019 et la 42e édition, le programme est aussi riche que les années passées. “Traditionnellement la foire d’Espezel est ce lieu où chacun, dans la haute vallée et le pays de Sault pouvait venir faire des provisions pour l’hiver qui s’annonce” raconte Alfred Vismara, éleveur et vice-président de la Chambre d’agriculture de l’Aude. “Nous avons voulu maintenir cet esprit, en le faisant évoluer, mais pour que la foire reste une grande vitrine pour le tourisme dans notre secteur. Que la foire attire les gens ici et qu’ils se disent finalement que c’est aussi un coin pour passer des vacances. C’est un vrai poumon économique”. Pour coller à l’air du temps, la foire s’est concentrée sur ce qu’on a coutume d’appeler le “terroir”, avec un produit phare, la pomme de terre du pays de Sault. “Nous avons écarté peu à peu, même si ce n’est pas terminé, tous les produits industriels pour nous concentrer sur les produits des producteurs” poursuit Alfred Vismara. L’accent est aussi mis sur le “consommer audois” avec, par exemple, des ateliers culinaires managés par des chefs du secteur autour des produits du département.

Vente aux enchères
Nouveauté de l’année, la traditionnelle vente aux enchères de vaches grasses a eu lieu avant la foire, exceptionnellement. “Nous avons lancé l’association Viande des Pyrénées audoises et aujourd’hui elle monte en puissance. Quelle meilleure vitrine pour elle que de la faire participer à la foire d’Espezel ? C’est pour cela que nous avons décidé de lui confier la vente aux enchères des bêtes grasses qui était jusqu’ici assurée, de fort belle manière, par Arterris.” Au total c’est une quinzaine de bêtes qui ont été sélectionnées et achetées par les bouchers audois et qui seront présentées lors de foire. Qui aura, comme d’habitude, en point d’orgue le concours interdépartemental de la race bovine gasconne et les présentations des autres races bovines, ovines, caprines, les démonstrations de chiens de troupeau… Si le temps s’y prête, ce sont près de 50 000 personnes qui sont attendues à Espezel lors du dernier week-end d’octobre.
(http://www.foire-espezel.fr)

Yann Kerveno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *