Pas de fête de la pomme cette année [par Yann Kerveno]

Pour la première fois en 38 ans, la fête de la pomme de la vallée de Fuilla et de Sahorre n’aura pas lieu.

C’est la mort dans l’âme que le syndicat de la vallée a pris la décision de renoncer à l’organisation de l’édition 2020 de la fête de la pomme. Rassemblant entre 5 000 et 10 000 personnes selon les années, parfois même sous la neige ou la pluie battante, ce rendez-vous incontournable du Conflent cède face à la Covid-19, mais aussi à cause d’une récolte de pomme bien trop modeste. La coulure est passée par là à la floraison. “C’est une décision difficile à prendre” témoigne le vice-président du syndicat de la vallée, Régis Terrieu. “Mais le conseil du syndicat, qui compte neuf agriculteurs sur dix membres, n’a pas vraiment hésité. Nous ne voulons pas prendre ce risque là de rassembler autant de monde.”
L’autre facteur, non sanitaire, c’est donc la calamiteuse récolte de pommes de l’année. “Les producteurs n’ont pas eu de reinette, il y a un peu de coquettes, mais il y a eu une forte pression de tavelure, les fruits ne sont pas jolis” ajoute l’élu. “Alors oui, c’est une décision difficile à prendre parce que cette fête et l’affluence qu’elle amène dans la vallée est bénéfique pour le agriculteurs et les commerçants, cela fera du chiffre d’affaires en moins pour cette année. Mais les producteurs de pommes seront ouverts pour ceux qui veulent quand même venir faire des provisions.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *