Marché de gros : Alain Figuères écrit à Jean-Marc Pujol

Le président du marché de gros de Perpignan nous prie d’insérer ce communiqué rédigé sous forme de lettre ouverte adressée à Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan, président de Perpignan Méditerranée Métropole.
“Construisons ensemble le nouveau visage du marché de gros pour les 20 ans à venir”
Monsieur le président,
Nous vous avons écrit le 11 janvier concernant les modifications en cours, et nous vous remercions de nous avoir entendus sur la nécessité de ne pas séparer physiquement les deux espaces qui constituent le marché de gros de Perpignan Méditerranée (l’espace des grossistes et la halle aux carreaux des producteurs) et de maintenir le flux des véhicules et les échanges commerciaux. Sur le second point, à savoir la nécessité de garder dans le périmètre du marché de gros les bâtiments de l’espace grossistes, qui aujourd’hui sont en vente, et qui permet de protéger l’activité et la vocation du site, fruits et légumes, fleurs et agro-alimentaire, nous n’avons pas eu de réponse.

Nous nous permettons donc de vous adresser cette lettre ouverte. 
Nous vous demandons, monsieur le président, de maintenir dans le périmètre du marché, les bâtiments de l’espace des grossistes, pour pérenniser le marché de gros, ce périmètre préserve la vocation du site : négoce de fruits et légumes, fleurs, agro-alimentaire. À aujourd’hui, s’il n’y a pas de modification du périmètre concernant les bâtiments A, B ET C, les bâtiments vendus dans le périmètre du marché doivent se conformer à la vocation du site, toute exploitation autre est interdite. Ceci n’empêche en rien la vente des bâtiments à des entreprises en lien avec la vocation du site, désireuses de s’implanter sur cet espace pour ce qu’il représente, et il y a des demandes. C’est cette particularité qui fait l’attrait de ce site. Un groupement d’entreprises d’un même secteur, crée de la concurrence positive. Nous attirons votre attention sur la nécessité de ne pas s’arrêter sur un simple projet de commercialisation, sans projet économique de développement de l’attractivité du marché de gros. Les deux espaces (halle aux carreaux et zone des grossistes) sont complémentaires et la sortie du périmètre du marché de gros des bâtiments de la partie grossistes, avec l’implantation d’entreprises sans lien avec l’agro-alimentaire, entrainerait à court terme la disparition de la halle aux carreaux et du marché de gros dans sa globalité. La halle aux carreaux, isolée, ne peut pas survivre.

En 2014, la communauté d’agglomération a construit une nouvelle halle aux carreaux pour les producteurs avec un investissement de plus de cinq millions d’euros, un projet ambitieux, qui s’inscrit dans un projet de développement économique du marché de gros. Cette stratégie de développement inclut l’implantation d’entreprises agro-alimentaires sur l’espace des grossistes en lien avec la halle aux carreaux. Le marché de gros Perpignan Méditerranée, ce sont des opérateurs (grossistes, producteurs, et acheteurs) dont la mission est de construire ensemble, chaque jour, et avec l’appui d’un comité technique consultatif, l’attractivité de cet outil économique, dont vous avez la gestion.
Nous vous demandons, monsieur le président, que le dossier de la modification du périmètre du marché de
gros ne soit pas présentée en Conseil communautaire.
Le devenir du marché de gros se joue aujourd’hui. Oui ! le projet de vente est l’opportunité d’avoir un taux d’occupation optimum sur les bâtiments grossistes, saisissons-là et donnons un nouvel essor au marché de gros Perpignan-Méditerranée en préservant la vocation du site.
Pour la mémoire de nos anciens, pour nous, pour nos générations futures, construisons ensemble le marché de gros pour les 20 prochaines années.
Nous connaissons votre attachement à notre agriculture roussillonnaise et nous voulons être confiants dans
l’avenir.

Le président de l’Association
des producteurs du marché de gros,
Alain Figuères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *