Coronavirus : Travaux RN 116 perturbés et retardés

 

Extrait du communiqué Préfecture reçu ce jour

 (…) Le samedi 14, lors des préparations du soutènement préalable au forage des clous, des zones ponctuelles se sont effondrées et ont nécessité la mise en œuvre de béton projeté afin de les consolider avant d’engager la foration des clous. Ces travaux se sont achevés le 16 mars 2020 sans générer d’incidence sur le planning initial. Parallèlement à ceux-ci, la mise en place des murs de protection des talus amont a été réalisée et les approvisionnements se sont poursuivis ou ont été programmés dans le respect du planning de réouverture annoncé précédemment.

Face à l’épidémie du coronavirus, les entreprises se sont organisées durant le week-end afin d’être en mesure de poursuivre le chantier, mettre en place les dispositions nécessaires pour assurer la protection de leur personnel et faire face au remplacement des compagnons contraints d’assurer la garde de leurs enfants à leur domicile.

Le 16 mars, le Président de la République a annoncé la mise en œuvre dès le 17 à midi de nouvelles règles de sécurité et en particulier de confinement pour ralentir l’évolution de l’épidémie.

Ce même jour, 17 mars, l’entreprise NGE Fondations nous a informé que ces règles de confinement généraient des difficultés pour les approvisionnements de matériaux sur le chantier (centrale à béton et fournisseur de barres d’ancrage fermés) qui s’ajoutaient à des quasi-impossibilités matérielles de mettre en place les gestes barrières entre les compagnons lors des phases de réalisation des ancrages.

Face à ce constat, l’entreprise NGE Fondations nous a informé être contrainte de cesser toute activité sur ce chantier, comme sur l’ensemble de ses chantiers en France et à l’étranger.

L’impact de cet arrêt sur les perspectives de réouverture ne pourra être évalué qu’à la levée, au moins partielle, des mesures de protection de l’épidémie.

Pour tenter d’en limiter les conséquences, les entreprises et la DIR restent mobilisées pour assurer l’ensemble des tâches qui peuvent être assurées en respectant les mesures de protections. Ainsi les études et la préparation des phases ultérieures du chantier, à savoir des confortements des talus amont à la route nationale sont poursuivies.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *