Canal de Bohère : pas d’ouverture le 1er mars

Le canal de Bohère a été fortement touché par la tempête Gloria. Il n’ouvrira pas le 1er mars comme c’est l’usage.

“C’est impossible, nous attendions d’avoir un état complet des dégâts pour l’annoncer mais ce ne sera pas possible” explique Guy Cassoly, président de l’association du canal de Bohère et maire de Los Masos. Les 41 kilomètres du canal resteront à sec le temps que les travaux de restauration soient menés à bien. “Dans certains endroits, le canal est carrément parti avec les glissements de terrain, dans d’autres, il est comblé par des éboulements” énumère-t-il. Un millier d’irrigants sont servis par le canal, majoritairement des particuliers mais aussi des éleveurs et quelques vergers en production. Quand on lui demande s’il peut avancer une date pour la réouverture, Guy Cassoly se garde bien de jouer à ce jeu. “Pour réparer le canal, il faut trouver les financements, parce que ce sont des travaux compliqués, c’est un canal dans la montagne, c’est difficile d’accès. Et quand la montagne est partie, il va falloir le faire passer ailleurs…” Au total, une soixantaine d’associations syndicales autorisées ont déclaré des dégâts sur leurs ouvrages dans le département à la suite du passage de la tempête Gloria. Toujours en Conflent, des dégâts importants sont aussi rapportés sur le canal de la Rotja du côté de Fuilla.

Yann Kerveno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *