On ne pourra plus franciser les pêches [par Yann Kerveno]

L’AOP Pêche Nectarine a chargé un laboratoire de mettre en œuvre une méthode pour détecter les fruits espagnols frauduleusement étiquetés “origine France”.

La science a parlé. On sait distinguer une pêche d’Espagne d’une pêche de France. Même quand l’étiquetage est frauduleux. Comment ? Par la méthode isotopique et l’empreinte de la résonance magnétique nucléaire… Si la technologie n’est pas nouvelle, elle a déjà été développée pour le melon en particulier, elle pourrait venir dissuader les fraudeurs de “franciser” des produits venus d’ailleurs. “C’est un risque qui existera toujours à partir du moment où il existe un différentiel de prix important entre les pays producteurs” précise Raphaël Martinez, directeur de l’APO Pêche Nectarine. Associés avec deux autres produits, la pomme et la tomate, les représentants de la filière pêche et nectarine, en accord avec les producteurs espagnols, ont ainsi demandé au laboratoire nantais Eurofins de travailler sur 42 échantillons de pêches venus de cinq bassins de production français et de deux bassins espagnols et deux variétés, Big Top et Luciana. Et les résultats sont sans contestation possible.

Trousse à outils

Il est donc parfaitement possible de déterminer la provenance des pêches. “Après broyage au laboratoire, l’échantillon est analysé en RMN et en IRMS sur les isotopes du carbone, de l’oxygène et de l’hydrogène. (…) En combinant les approches RMN et IRMS, une discrimination satisfaisante entre les origines France et Espagne est obtenue…” écrit le laboratoire dans son communiqué. “Ce sont des résultats qui sont très prometteurs” se réjouit Raphaël Martinez qui espère voir un jour cette technique entrer dans la trousse à outils de la répression des fraudes, même s’il sait qu’il faudra, pour cela, encore plusieurs années. “En attendant, ces analyses pourront servir à étayer les doutes que nous pouvons avoir, à renforcer le faisceau d’indices…” Il faudra maintenant attendre encore deux ou trois années, le temps de consolider les résultats, avec d’autres variétés et d’autres régions de provenance pour que cette méthode soit considérée comme infaillible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.