Irrigation agricole: Livraison matinale pour Nicolas Garcia (Par J-Paul Pelras)

« L’agriculture a besoin d’eau mais aussi du soutien de ses politiques » Un message adressé par des agriculteurs ce dimanche matin dès potron-minet au maire d’Elne, vice-président du Conseil départemental en charge du dossier « eau ». Avec, pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté sur l’origine de l’avertissement adressé par le monde paysan à l’élu local, quelques tonnes de pèches et de nectarines déversées devant le fronton républicain. Nicolas Garcia étant favorable, comme il le déclarait à nos confrères de l’Indépendant jeudi dernier, à une « interdiction totale de l’arrosage agricole » dans la vallée du Tech, cette injonction, qui n’a pour l’instant pas été suivie par le préfet, est fortement contestée par les agriculteurs et notamment par les arboriculteurs en pleine récolte de fruits. Joints par téléphone, certains producteurs ne dissimulent plus leur colère : « Nous en avons assez d’être systématiquement désignés. Il ne peut y avoir d’agriculture sans irrigation. Certains élus passent leur temps à effrayer la population en tenant des propos anxiogènes. Il a plu ces derniers temps sur les sommets. 60 millions de mètres cubes sont stockés entre Caramany, Vinça et les Bouillouses. Au lieu de nous accuser, certains politiques feraient mieux de nous aider à créer des retenues collinaires afin de capter des réserves hors période estivale. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.