Toussaint : “Sisters-flowers” à Ille, l’autre façon de le dire avec des fleurs… [par Thierry Masdéu]

Rencontre avec deux fleuristes qui innovent et resistent dans un contexte où les traditions se perdent et où, Covid oblige, beaucoup de cérémonies sont annulées.

Comme chaque saison automnale à l’approche des fêtes de la Toussaint et des défunts, les fleuristes s’affairent pour répondre aux demandes des familles qui perpétuent encore la tradition. Si le chrysanthème reste “la fleur d’or” de cette commémoration, le cyclamen et la bruyère sont également prisés pour fleurir tombes et colombariums. Un marché du “souvenir” qui, d’année en année, est en nette régression. Fait sociétal que les sœurs Dupré, Karine et Blandine, fleuristes à Ille-sur-Têt, constatent depuis 2001, date de création de leur boutique, “l’Étamine” : “En 20 ans, nos commandes en chrysanthèmes ont chuté de moitié !” déclarent à l’unisson ces décoratrices florales. “Entre la clientèle des ainés attachée à cette coutume qui se raréfie, les familles recomposées et le développement des jardins du souvenir, la nouvelle génération n’a plus le même engouement pour célébrer les âmes disparues. À ce rythme, ce cérémonial de la Toussaint est voué à disparaître !”
Toutefois, audacieuses et créatrices, elles ne manquent pas de ressources pour rajeunir ce marché et y attirer une clientèle plus jeune, avec des compositions originales comme les “Calaveras”. Effigie d’une tête de mort ornée de fleurs, qui émane directement de la culture mexicaine pour célébrer le jour des défunts et que le film d’animation “Coco” à mis au-devant de la scène. Être sur la vague et surfer avec son temps, les modes, voilà sans aucun doute ce qui caractérise le succès de ces deux frangines, à l’énergie débordante. Il faut dire que leur boutique est tout aussi singulière. Atypique, comparée à la plupart des étals que l’on retrouve chez certains fleuristes. Ici aucun bouquet n’est disponible d’avance, hormis quelques réalisations en fleurs séchées, ou lors des jours de grandes occasions comme la Fête des mères.

Prendre le temps de conseiller et de créer
Une volonté assumée que revendiquent avec fierté les bouquetières des lieux : “Nous prenons le temps de conseiller et de créer avec le client la composition florale de son choix en l’adaptant à l’événement et à son budget. Que ce soit pour un bouquet de 5 € comme de 60 €, en ayant tout sous la main la réalisation est assez rapide !”
C’est aussi une façon de mettre en avant leur marque de fabrique artisanale, métier dont elles déplorent qu’il n’y ait pas une obligation diplômante pour pouvoir l’exercer. “Tout le monde peut s’installer fleuriste, ou plutôt, disons vendeur de fleurs !” regrette Blandine. “C’est dommageable pour la profession des artisans fleuristes” rétorque Karine, “d’autant qu’après, ces commerçants ne font pas souvent d’efforts pour se former et par conséquence l’apprentissage pour la relève est directement impacté !”
Autre souhait, elles en appellent de tous leurs vœux, à plus d’installations ou reprises d’exploitations horticoles locales pour pallier à la demande grandissante du marché de la fleur. Et notamment pour la décoration des cérémonies de mariage, dont elles ont cette année célébré le “millième” en juin dernier. Mais cette année, avec une perte qui avoisine les 100 000 €, Covid-19 oblige, l’activité économique de l’entreprise n’est pas trop à la fête : “Sur les 80 contrats de mariage que nous avions signé, seulement 30 ont pu être honorés !” soulignent, avec inquiétude, ces gérantes. “Les cérémonies sont reportées à l’année prochaine et il va falloir user d’ingéniosité pour faire face aux futures commandes, car ces dates vont se télescoper avec celles des autres mariages”. Connues aussi sous le pseudonyme “Les Sisters Flowers”, signature qui orne chacune de leurs créations, le talent de ces compositrices florales est reconnu bien au-delà de la cité Illoise, où elles excellent avec leurs brins de folies…

Contact : L’Étamine – Karine et Blandine Dupré : 06 98 19 13 05 –
04 68 84 20 08
letamine@bbox.fr
https://www.etamine66.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *