Plan de relance : « 1 % pour ceux qui nourrissent la France » (Par Jean-Paul Pelras)

Pour mesurer l’impact que peut avoir le plan de relance sur l’agriculture, il faut se mettre à la place du vigneron roussillonnais qui ne vendangera pas cette année car le mildiou a ravagé toute sa production, à la place de l’éleveur de porcs qui n’en finit plus d’engager des prêts courts termes pour rembourser du long terme…

Lire la suite