Lettre à Marion Cotillard et Juliette Binoche (Par Jean-Paul Pelras)

Mesdames,
« On l’a fait, on a gagné, vous avez gagné » C’est le message que vous diffusez dans une vidéo où, avec une vingtaine de contributeurs, vous criez victoire car vous êtes parvenu(e)s à faire condamner l’Etat Français pour inaction climatique. Ce qui pourrait, avec un second jugement, contraindre notre pays à prendre de nouvelles mesures couteuses et contraignantes pour ses ressortissants. L’Etat Français, autrement dit la Nation, autrement dit le peuple, autrement dit 67 millions de personnes qui n’ont pas forcément envie de payer et de se soumettre car des personnalités publiques tentent d’influencer l’opinion en recueillant 2,3 millions de signatures favorables à leurs messages.
Experts dans la stratégie de l’échantillon, les écologistes nous ont démontré, à ce titre, qu’avec moins de 2 % des suffrages et quelques surprenantes coalitions, ils savent, notamment lors des élections présidentielles, imposer un dogme dont les dommages collatéraux finissent tôt ou tard par impacter l’escarcelle du contribuable français. Celui qui n’a pas suffisamment de talent ou de charme pour gravir les marches du Festival de Cannes, ni suffisamment d’argent pour passer sa vie dans ces avions qui vous transportent de continent en continent.
Lorsque vous dites « vous avez gagné », je ne pense pas que la population française ait remporté quoi que ce soit. Alors qu’en revanche cette « Affaire du siècle » vous permet d’officier du bon côté des consciences, une fois encore grâce au prisme des médias. Votre action soutenue par « Greenpeace », « Oxfam » dirigée par l’ancienne ministre Cécile Duflot, « Notre affaire à tous » et la « Fondation pour la nature et l’Homme » (ex fondation Nicolas Hulot) suscite un changement de modèle qui implique la quasi-totalité des activités économiques. Ces activités qui tendent, et nous le voyons avec la crise que nous sommes en train de traverser, à passer au second plan. Ces activités que vous êtes une poignée, issus pour la plupart de sphères privilégiées, à accuser, sont pourtant celles qui génèrent l’emploi, qui nourrissent, habillent, abritent, soignent, éduquent, éclairent, réchauffent, transportent, 7 milliards d’individus. Pour parler de l’outil et prétendre que l’on peut s’en passer il faut, à minima en connaître le prix et l’utilité.
Etes-vous, Mesdames, égéries par ailleurs de campagnes publicitaires très lucratives, les mieux placées pour dénoncer ce consumérisme auquel vous nous incitez ? Comment pouvons-nous accepter pareilles pirouettes de la part de celles qui perçoivent en une année ce que le commun des mortels ne peut espérer gagner en une vie ? Cet argumentaire, vous le connaissez et je vous en avais adressé, Madame Binoche, un extrait dans une lettre ouverte publiée en mai dernier.
Je réitère ici mon opinion en maintenant que vous n’êtes, ni l’une ni l’autre, légitimes pour revendiquer quoi que ce soit au nom du peuple Français, pour traduire l’Etat en justice, pour influencer un débat susceptible d’encourager de nouvelles mesures coercitives, de nouvelles impositions à celles et ceux qui, contrairement à vous, ont besoin d’une voiture pour se déplacer, qui n’ont d’autre choix que celui d’aller au supermarché faire leurs commissions, qui doivent se chauffer et s’éclairer en surveillant leurs factures d’électricité, qui partent, quand ils le peuvent, en vacances chez le pépé car ils n’ont pas les moyens de se payer les Bahamas ou la Californie.
Parce si le monde doit changer, celui que vous représentez doit, à son tour, faire preuve d’un peu moins de suffisance, d’un peu moins de fatuité. Ne vous croyez surtout pas, Mesdames, obligées de nous représenter car votre statut vous confère une quelconque notoriété. C’est en cela aussi que notre société doit évoluer. Car nous n’avons plus à subir l’idéologie et les opinions de ceux qui, parce qu’ils portent un nom, croient détenir la vérité.

Jean-Paul Pelras

5 pensées sur “Lettre à Marion Cotillard et Juliette Binoche (Par Jean-Paul Pelras)

  • 7 février 2021 à 10 h 41 min
    Permalink

    Eh oui , pendant ce temps et sans que ces donneurs de leçon les USA continuent a extraire le gaz de schiste , les Chinois a construire des centrales a charbon venant de l ‘Australie qui va agrandir son port en polluant la celebre et fragile barriere de corail , quand à La Russie pas mieux , lles Allemands ont ferme leurs centrales nucleaires pour ouvrir des centrales a charbon , qui en tant de penurie en France nous vendent des KW au charbon ; En france les verts (pas tous) veulent aussi fermer les centrales nucleaires (un mal necessaire) et esperent que les eoliennes , le solaire la geothermie arriveront a fournir la même quantité de KW …!Lors de la journee du 7/01/20.21 à 7h45 ont fourni :
    -solaire zero mgaw …. Eolien 1 % ….bioenergies 1 %….. hydraulique 11 %….. nucleaire 68 %…. fioul gaz , charbon 14 %…. import d’Allemagne environ 8 % issu des centrales a charbon………….6 Milliards de subventions par an alloues a l ‘eolien et au solaire que l ‘on retrouve sur notre facture d’electricite taxe CSPE ……..!

    Répondre moderated
  • 7 février 2021 à 18 h 57 min
    Permalink

    Monsieur,
    Vous semblez beaucoup vous intéresser à ce que disent les gens du spectacle… et particulièrement les femmes. À croire que vous les traquez pour pouvoir écrire vos diatribes. Vous oubliez que 2 300 000 personnes ont signé cette pétition dont moi et mes amis, non pas pour suivre ou faire plaisir à telle ou telle célébrités mais par simple cytoenneté responsable. Avez vous des enfants ou des petits enfants ? Parce que si les enfants et jeunes de moins de 18 ans avaient pu signer, nous serions des millions… C’est de l’avenir dont il est question, de l’avenir de tous chez nous et ailleurs. Vous semblez contesté d’ailleurs tout ce qui concerne la sécurité. Quelle triste image vous transmettez ! Quel égo sur dimensionné! Pour qui prenez vous les plus de 2 millions de signataires? Croyez vous que nous avons signé pour plaire à Marion C. ou Juliette B.? Tant mieux si elles se sont engagées ! Il faudrait bien plus de signataires célèbres ou pas. Je ne réagis jamais aux déclarations des uns ou des autres surtout quand elles viennent de personnes dépourvues de la plus grande des valeurs : l’intelligence du cœur. Mais aujourd’hui je n’ai pas envie de vous laisser déverser votre humeur belliqueuse… qui je l’espère vous rend heureux. Je dirais comme commentaire final « PAUVRE HOMME ! »

    Répondre moderated
    • 9 février 2021 à 21 h 17 min
      Permalink

      Ces frasques n’intéressent que les Parisiens.
      Nous autres en campagne nous n’avons pas le temps de signer vos tribunes de bobos. Les campagnes vous y mettez les pieds deux semaines et vous vous sentez l’âme d’écolos.
      Bande de nazes.

      Répondre moderated
  • 7 février 2021 à 19 h 37 min
    Permalink

    Bonsoir Monsieur,
    Je suis admirative de votre plume, de votre clarté et de votre justesse.
    Il est vrai que c en est assez…
    Au plaisir de vous relire, de vous suivre
    Dali

    Répondre moderated
  • 8 février 2021 à 10 h 39 min
    Permalink

    Bravo Monsieur
    Très bien parlé
    Je suis à 100% de votre avis
    Il y a un peu dans tout cela des « caprices d’enfants gâtés »

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *