Lettre au député Romain Grau

Le rédacteur en chef de L’Agri dénonce le parti pris du parlementaire en faveur d’un media local.

Monsieur le député,

dans un post publié sur votre page Facebook intitulée « Romain Grau Perpignan 2020 » vous remerciez l’un de nos confrères : « Bravo à l’Indépendant pour son engagement en faveur de nos producteurs locaux. Rapprocher consommateurs et producteurs « d’ici » pour consommer des produits « d’ici » est une belle initiative. (…) Merci à eux et merci à l’Indépendant, notre journal local. »  Une marque d’estime adressée par un élu de la République à un titre en particulier alors que la quasi totalité des médias départementaux radio, TV, presse écrite, soutiennent le monde agricole et l’ensemble des acteurs économiques depuis le début de la crise. Comme ils le font d’ailleurs, pour la plupart, au quotidien et tout au long de l’année sans attendre la moindre insertion publicitaire en retour.

L’Agri, presse spécialisée qui n’a pas accès aux subventions publiques octroyées à la presse quotidienne, est en première ligne, souvent à ses risques et périls, pour soutenir l’agriculture, l’artisanat, le monde rural. Mais également pour dénoncer les compétitions déloyales, le dogme environnementaliste ou encore la pression des distributeurs. Trois questions que nous abordons sans aucune difficulté car nous n’entretenons aucun protocole avec les dirigeants politiques quels qu’ils soient, car nous ne nous joignons pas aux pisseurs de glyphosate, car la grande distribution ne nous sollicite pas pour diffuser des insertions publicitaires. À bien des égards, il est évident que notre journal dérange plus qu’il ne s’arrange car il privilégie la liberté d’expression et, nous l’avons souvent démontré, le débat d’opinion.

Merci donc de bien vouloir reconnaître désormais l’ensemble des médias qui s’engagent en faveur des producteurs de notre département. Ou bien nous serons obligés de considérer le parti pris incompréhensible et arbitraire d’un élu de la République envers une publication locale. Quant à l’Agri, monsieur le député, sachez que, avec le soutien d’un lectorat de plus en plus important et celui d’annonceurs professionnels ou institutionnels fidèles à notre publication, notre journal progresse. Et ce, avec une audience numérique et papier qui dépasse désormais très largement les limites des seuls départements des P.-O. et de l’Aude pour être lu jusque dans les rédactions parisiennes. Parce que, si notre titre n’a pas la faveur de certains parlementaires locaux, il est devenu sans faire d’histoire, avec une petite équipe et avec les moyens du bord, l’ambassadeur de tout un territoire.

Bien cordialement

Jean-Paul Pelras

Rédacteur en chef du Journal l’Agri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *