Les vignerons de l’Aude solidaires des cafés – restaurants

Le Syndicat des Vignerons de l’Aude, les Vignerons Coopérateurs d’Occitanie et les Vignerons Indépendants de l’Aude appellent à rejoindre le collectif du 15 décembre pour défendre un mode de vie et une activité économique raisonnable. Ci-dessous le communiqué de ces organismes.

Ouvrez, ouvrez la cage aux restos…

À l’approche des fêtes de fin d’année, et dans un contexte de crise économique induite par une crise sanitaire, inédites pour notre pays, les mesures de restriction prises par le Gouvernement n’ont jamais été aussi incomprises par la population et les acteurs économiques.
La filière de la restauration (bars, cafés, hôtels et restaurants) ne fait pas exception, et souffre de cette cacophonie ambiante, qui dure depuis trop longtemps. Imaginez donc ! En 2020, l’ensemble de la filière s’est vu imposer des mesures de fermeture administrative pendant presque six mois. La moitié de l’année !
En n’ouvrant pas pendant une si longue période, en ne travaillant pas, en ne générant aucune recette, il est inconcevable d’occulter les difficultés de cette filière. Des difficultés incontestables qui, malgré une perfusion de subventions publiques, font craindre des faillites en cascades pour nos cafetiers et restaurateurs.
Des grossistes aux fournisseurs de boissons, des artisans locaux aux sociétés de nettoyage, en passant par le monde agricole et la filière viticole, l’interdépendance des acteurs est telle, que ces fermeture définitives auront de graves conséquences sur chacun des maillons. Et si un élément de la chaîne déraille, alors c’est tout le peloton qui chute.
Une catastrophe pour l’économie locale, le marché de l’emploi et la création de lien social. Le malaise de 2020 n’augure que du marasme pour 2021. Une grande dépression que nous ne voulons pas, que nous refusons pour les acteurs économiques comme pour nos exploitations.
En conséquence, l’ensemble de la profession viticole audoise apporte son soutien, plein et entier, à la manifestation de l’UMIH11, le 15 décembre 2020, à Narbonne. Elle appelle également tous les vignerons de l’Aude, et plus généralement ceux du grand Sud, à rejoindre le collectif du 15 décembre pour défendre un mode de vie et une activité économique raisonnable.

Syndicat des Vignerons – Frédéric Rouanet, président
Vignerons Coopérateurs – Ludovic Roux, président
Vignerons Indépendants –  Alexandre They, président

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *