Les interviews de la Chambre d’agriculture

Les fêtes de Pâques approchent et dans un contexte de confinement, la relance des circuits de proximité est un enjeu pour sécuriser les élevages des P.-O. Après les témoignages, dans l’Agri du 2 avril, d’une éleveuse et d’un chef étoilé, illustrations des initiatives de 2 bouchers.

Interview de Christophe Casenove, boucher à Saint Genies
À l’approche de Pâques, que proposez-vous dans votre boucherie ?
“Nous, comme chaque année, on travaille le chevreau et l’agneau de lait”.
Quelle place, allez-vous donner à la production locale ?
“À Pâques pour les agneaux et les chevreaux, c’est 100 % production locale. On s’approvisionne sur le département auprès de la maison Guasch.”
“Nous vendons aussi, en saison, de l’agneau El Xai, de la Rosée des Pyrénées et des veaux primeurs (ndlr de la CCE)… La viande de proximité, on connaît bien. Je suis la 3e génération de bouchers. Mon grand-père et mon père travaillaient déjà avec l’élevage départemental. Les Pyrénées-Orientales sont un pays naturellement d’élevage, le bovin s’est développé ces dernières années mais nous avons une notoriété d’agneau « fin » qu’il faut maintenir”.
Les clients peuvent venir s’approvisionner à partir de quand ?
“Comme tout le mois de mars, dans ce contexte de Covid 19, nous sommes ouverts pour servir notre clientèle de proximité. Nous serons approvisionnés en chevreau et agneau le mardi avant Pâques”.
Contact : 04 68 89 70 66

Interview d’Hervé Cervantes, boucherie “Chez Guillaume” marché République à Perpignan
À l’approche de Pâques, que proposez-vous dans votre boucherie ?
“El Xai, chevreau et agneau de lait, nous on ne marche qu’avec des produits d’ici, on a que des retours positifs. Depuis 30 ans on travaille avec l’élevage du Vallespir, de Cerdagne, du Capcir… Il faut faire du bon, du bon, du bon…” “Les clients nous passent commande, on prépare les colis… Ils sont disciplinés, ils attendent dehors. Depuis jeudi 2 avril, on assure aussi des livraisons sur Perpignan.”
“Dans ce malheur, les consommateurs changent d’habitudes et apprennent à manger autrement, ils vont sur internet (ndlr pour regarder des nouvelles recettes). En boucherie, on peut proposer des petites portions et remplacer un gigot par un carré d’agneau.”
Les clients peuvent venir s’approvisionner à partir de quand ?
“Dès ce week-end, pour les Rameaux, nous aurons des chevreaux et des agnelets, c’est un avant-goût de Pâques. Il faut privilégier le milieu de semaine, mardi ou mercredi pour être plus tranquille”.

Interview d’Alphonse Nouvilas, boucher à Thuir
(L’Espace Gourmand – 3 place de la république)
À l’approche de Pâques, que proposez-vous dans votre boucherie ?
“Comme tous les ans, je propose du chevreau et du laiton ou agnelet, comme viande de « saison » en plus de toute ma gamme habituelle”.
Quelle place, allez-vous donner à la production locale ?
“Pour Pâques, pour les agneaux et chevreaux, je m’approvisionne sur le département, auprès de la maison Guasch qui travaille avec La coopérative catalane des éleveurs. Et je vends toute l’année de l’agneau El Xai, du porc Tirabuixo (ndlr de la CCE)… 
La viande locale, c’est une valeur sûre. Je la met en avant depuis mon installation, en 2006, car mes clients recherchent des viandes de qualité et de plus ça permet de mettre en valeur le travail des éleveurs locaux”.
Les clients peuvent venir s’approvisionner à partir de quand ?
“En cette période de confinement, avec mes voisins commerçants, nous avons aménagé de façon concertée nos horaires. Je suis ouvert du mardi au samedi, le matin de 6 h 00 à 12 h 30 et nous avons mis en place les mesures barrière pour servir notre clientèle. Je propose aussi un service de commande par téléphone, à retirer au magasin aux heures d’ouverture.
Pour cette période de Pâques, très particulière, où les tablées seront plus restreintes que d’habitude, nous proposons de l’agneau et chevreau avec possibilités de conditionnements adaptés : gigots raccourcis ou découpés, viande sous-vide… »
Contact : 04 68 53 00 29

Pour s’approvisionner
Pour garantir l’origine locale de vos achats, demandez à votre boucher, la viande produite par les éleveurs de la coopérative CCE.

Pour aller plus loin :
Des recettes et suggestions pour cuisiner l’agneau :
https://www.jadorelagneau.fr/
https://www.la-viande.fr/

Chambre d’agriculture 66

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *