Le vrai visage des verts : Hulot veut mettre l’agriculture sous « tutelle écologique » (Par J-Paul Pelras)

L’ancien ministre de la Transition écologique vient de déclarer sur France Info  : « Si l’agriculture – ce n’est pas une manière de stigmatiser l’agriculture, loin de là, au contraire, c’est justement la faire rentrer dans la modernité – pouvait être sous la tutelle du ministère de l’Écologie, voilà déjà un bon signal » Et celui qui claqua la porte du gouvernement en septembre 2018 de rajouter : «  un écologiste à Matignon ça aurait de la gueule »

Mais que vient faire Nicolas Hulot, dont le parcours n’a absolument rien a voir avec celui de nos paysans, dans cette histoire. Que vient faire l’ex animateur d’Ushuaïa. dans ce jeu de Monopoly où la rue de Varennes pourrait, selon lui, migrer du côté du boulevard Saint Germain ? Et pourquoi l’écologie, celle qui fabrique et impose des ministres d’État avec seulement 2 % de suffrages aux élections présidentielles, devrait elle proposer une « mise sous tutelle » de l’agriculture par les environnementalistes ?

Faire main basse sur l’agriculture ; un vieux rêve pour les écologistes

Cette agriculture qui pèse 75 milliards d’euros de chiffre d’affaire et fournit du travail à 1,5 millions de personnes. Cette agriculture qui, jusqu’à preuve du contraire, permet à notre pays de ne pas dépendre sur le plan alimentaire d’importations non contrôlées. Cette agriculture que Hulot voulait la plus vertueuse du monde. Cette agriculture qu’il a contribué à affaiblir et à isoler en lui imposant, avec l’appui des ONG, une écologie punitive et coercitive à coup de normes promptes à impacter sa compétitivité dans un contexte international où les règles économiques, sociales, fiscales et environnementales ne sont pas appliquées unilatéralement. Sachant, de surcroît, que le modèle prôné n’est pas en adéquation avec le pouvoir d’achat de cette grande majorité de français qui n’a pas eu la chance de thésauriser dans l’audiovisuel ou le cosmétique…

Que représente Mr Hulot ? Quelle influence a t-il encore pour se permettre d’avancer de telles propositions ? Quel est ce pays où l’on prend conseil auprès des artistes de variété et des pilotes de delta plane pour savoir comment doit être géré tel ou tel secteur d’activité ?

Faire main basse sur l’agriculture ; un vieux rêve pour les écologistes qui idéalisent et ont jeté leur dévolu sur nos campagnes depuis des années en utilisant le prisme des médias et le conditionnement des pensées.

Jean-Paul Pelras

Une pensée sur “Le vrai visage des verts : Hulot veut mettre l’agriculture sous « tutelle écologique » (Par J-Paul Pelras)

  • 3 juillet 2020 à 17 h 31 min
    Permalink

    Pourquoi ne pas mettre le ministère de l’écolo(gisme) sous contrôle du Ministère de l’Agriculture???

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *