Handicap : une réinsertion socio-professionnelle possible et réussie ! [par Thierry Masdéu]

Victime d’un accident du travail, Laure Grias a du s’adapter et adapter son quotidien pour pouvoir continuer à exercer son métier d’agricultrice. Une leçon de courage et de volonté.

EN octobre 2010, Laure Grias quitte sa carrière d’enseignante et rejoint son compagnon Alain Domenech, pour développer en cogérance l’activité d’élevage d’ovins, bovins et d’autruches* au “Mas de La Guardia” à Serdinyà. Une alliance prometteuse pour ces deux passionnés d’agriculture, attachés à leurs terroirs des Garrotxes. Entre le travail sur les terres, les troupeaux, l’abattoir pour autruches, l’atelier de découpe, la vente sur les marchés, la gestion et leur rôle de parents auprès de Sandy et Audrey, l’occupation du couple, pour le moins que l’on puisse dire, est hyper active. Somme toute, une vie fermière qui s’apparente à la plupart des exploitations familiales de cette taille.
Jusqu’à cet après-midi là, où le sort en a décidé tout autrement… Dimanche 19 juillet 2015, il est 17 h 00, Laure, qui s’affaire sur son exploitation, vient de chuter violemment sur le dos. Le diagnostic médical qui s’en suit est sans appel, les traumatismes subis au niveau des vertèbres lombaires qui ont atteint sa mœlle épinière, la condamnant à une paraplégie. Privée de l’usage de ses membres inférieurs, Laure et sa famille devront désormais apprendre à vivre avec le handicap. Violence sournoise qui s’est immiscée dans leur existence et avec laquelle il a bien fallu recomposer un nouveau modèle de vie familiale et professionnelle :  “Après ma convalescence, dont 8 mois en rééducation, la volonté de continuer à exercer une partie des activités à la ferme, m’a permis de me reconstruire et de soulager Alain dans ses tâches” témoigne Laure. “L’accompagnement mené par des personnes comme Claire Berthier, intervenante pour le réseau de l’association « Comète France » a été d’un grand salut pour nous tous !” s’accorde à dire le couple. “Son intervention nous a permis de remettre le pied à l’étrier !” Insertion socioprofessionnelle réussie qui, à ce jour, permet au couple d’avancer, certes avec les contraintes du handicap, l’abandon de l’élevage des ovins, l’engagement vers de nouveaux emprunts pour compléter les aides financières, mais avec cran et sérénité.

Continuer, malgré tout…
Grâce à des aménagements mécaniques, hydrauliques et électroniques, Laure peut à nouveau exercer certaines tâches sur l’exploitation. Accéder à la cabine du tracteur, le piloter, réaliser les enrubannages des balles de foin ou distribuer à la désileuse l’alimentation aux bovins. Concernant l’activité commerciale, le fauteuil roulant à assistance électrique, qu’elle manie avec dextérité, lui permet d’atteindre les différents postes de l’atelier de découpe, d’accéder à sa voiture aménagée, tout comme à l’espace spécialement conçu du camion magasin, où elle propose tous les samedis de marché à Prades, les viandes et charcuteries de sa ferme.
Selon les données 2019** de la MSA, le nombre d’accidents agricoles (travail et trajet) ayant donné lieu à un arrêt de travail représente 87 207*** dossiers au niveau national dont 2 080 pour l’Aude et les Pyrénées Orientales. Bien que la majorité des cas n’engendrent pas de conséquences aussi graves pour les accidentés, beaucoup ignorent, comme ce fût le cas pour Laure, l’existence et rôles d’organismes ou entreprises (voir encadré) qui œuvrent pour les aider à se réinsérer dans la vie sociale et professionnelle. Où et à qui s’adresser, à quelle porte frapper ? À ce stade du parcours, quand la charge morale se rajoute à l’épreuve physique, cet accompagnement s’avère primordial tant pour la personne affectée que pour l’entourage familial. En 2016 L’INSEE estimait à 12 millions le nombre de personnes en situation de handicap (moteur, sensoriel, intellectuel, psychique ou cognitif), soit une personne sur six. Cela en appelle à une plus large prise de conscience, notamment pour l’accessibilité, trop souvent oubliée…

*(voir Agri Nº 3679 du 01/08/2019)
**(Hors Bas-Rhin, Haut-Rhin et la Moselle)
***(Salariés et non-salariés agricoles)
Contact : Mas de La Guardia
Laure : 06 28 19 00 41
Alain : 06 12 21 23 34
gaec.des.garotxes@wanadoo.fr

C’est bon à savoir
Comète France : Association qui accompagne les patients, dès la phase d’hospitalisation, dans la construction d’un projet professionnel compatible avec leur état de santé.
http://www.cometefrance.com/
Équipe à Perpignan Centre Bouffard-Vercelli – 04 68 88 75 00
Équipe à Montpellier CMN Propara – 04 67 04 67 04
MSA : Cellule du maintien en emploi pour les agriculteurs victime d’un handicap.
https://grandsud.msa.fr/lfy/solidarite/maintien-emploi-travailleurs-agricoles
Dispositifs pour les accompagnants. https://grandsud.msa.fr/lfy/aidant-plus
MDPH66 ou MDA : Maison départementale des personnes handicapées ou maison d’autonomie, qui est en charge de la reconnaissance de l’ensemble des droits de la personne handicapée.
https://mdphenligne.cnsa.fr/mdph/66
Bureau à Perpignan 30 rue Pierre Bretonneau – 04 68 39 99 00
Agefiph : Se charge de soutenir le développement de l’emploi des handicapés et propose des services et aides financières pour les entreprises et les personnes.
https://www.agefiph.fr/occitanie
Bureau à Montpellier et Toulouse – 0 800 11 10 09 (service et appel gratuits)
Fondation banque populaire : Elle accompagne via une bourse les projets de personnes dans les domaines de la musique, du handicap ou de l’artisanat d’art.
https://www.fondationbanquepopulaire.fr/nos-laureats/devenir-laureat/#1462368095939-50c15a38-779d
76 – 77 avenue de France – 75013 Paris – 01 40 39 60 41
Société Charbonnier : Concepteur et fabricant d’équipements aux services des handicapés pour accéder et utiliser des engins agricoles ou autres.
https://www.handi-france.com/handi-agricole/
8 Rue Raymond Grimaud – 31700 Blagnac – 05 61 71 88 44 / 06 16 40 36 85
Agri Cerdagne : Fournisseur d’engins agricoles adaptés à l’aménagement pour les personnes atteintes d’un handicap.
https://www.arnaud-agri.com/
4 route de Caldegas – 66760 Ur – 04 68 04 80 60 -06 10 01 83 84
PMA : Aménageur de véhicules utilitaires, de loisirs et camions magasins.
http://www.pma-carrosserie.fr/vehicule/1047/
3 Impasse Lucien Chautant 26140 Saint Rambert d’Albon – 04 75 68 46 30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *