Foncier : en attendant une loi qui ne viendra pas [par Yann Kerveno]

La Safer Occitanie a présenté le bilan de l’année foncière 2019 et regrette que la loi prévue ne voit pas le jour.

Le renvoi aux calendes grecques de la loi foncière promise par le gouvernement pour cette mandature irrite le monde agricole, et spécifiquement ceux qui sont en charge de la gestion du foncier. “Ce renoncement est un scandale” jetait tout de go Dominique Granier, président de la Safer Occitanie. “Tout le monde voulait cette loi, on en parle depuis des mois pour sauver le foncier des évolutions du marché et des contournements de la loi” ajoutait-il en substance. Ce qui inquiète, c’est en effet le développement des formes sociétaires qui permettent de “vendre” des terres sans que la Safer soit notifiée par la vente des parts de la société…

Article complet à lire dans L’Agri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *