Dernière minute : Agribashing, les épandages devant le Conseil d’Etat !

Notre précédent éditorial intitulé « Ils préparent l’agribashing de l’après crise » était prémonitoire. Une association  demande la restriction de l’épandage de pesticides durant l’état d’urgence sanitaire.

AUDIENCE DE RÉFÉRÉ AU CONSEIL D’ÉTAT : Rôle de la séance publique du 16/04/2020 à 10 h 00
Requête par laquelle l’association Respire demande au juge des référés du Conseil d’État, sur le fondement de l’article L. 521-2 du code de justice administrative, d’enjoindre au Premier ministre, au ministre de la Santé et le cas échéant au ministre de l’Agriculture de modifier les
conditions d’application de l’arrêté du 7 avril 2016 pour rendre obligatoire et d’application immédiate jusqu’à la cessation de l’état d’urgence sanitaire, les recommandations et dispositions réglementaires fixées dans son annexe.  Sur son site cette association déclare : « Respire demande à voir reconnaître la carence de l’État à réglementer les épandages générateurs d’ammoniac créant ainsi avec certitude une pollution atmosphérique susceptible d’aggraver l’épidémie de coronavirus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *