Crise sanitaire : soutien aux secteurs essentiels

Très chers employeurs, très chers indépendants, très chers tous.
La crise sanitaire qui bouleverse notre pays est sans précédent. De manière directe ou indirecte, personne ni aucune profession n’est épargnée. En cette période de confinement il est impératif que tout un chacun puisse trouver de quoi nourrir sa famille et l’approvisionnement de nos étals en fruits et légumes frais est déterminant. Les agriculteurs locaux et l’ensemble de la chaîne aval de la filière agroalimentaire sont à la recherche de renforts saisonniers.
Employeurs, sachez que les salariés, auxquels vous ne pouvez donner du travail et placés ainsi en activité partielle, peuvent vous demander l’autorisation de rejoindre temporairement la filière agricole pour un contrat saisonnier.
Vous avez le droit de refuser tout comme d’accepter.
• Le salarié pourra cumuler son indemnité d’activité partielle avec le salaire de son contrat de travail dans la filière agroalimentaire, sous réserve que son employeur initial lui donne son accord pour respecter un délai de prévenance de 7 jours avant la reprise du travail.
• L’employeur de la filière agroalimentaire qui embauche le salarié en activité partielle devra libérer le salarié de ses obligations sous réserve du même délai de 7 jours.
Ce dispositif est également ouvert aux indépendants dont l’activité a été stoppée.
Une plateforme dédiée a été mise en place par Pôle emploi pour coordonner la mise en relation des entreprises et des candidats intéressés.
https://salonenligne.pole-emploi.fr/candidat/
Cette plateforme permet également aux employeurs d’un autre secteur essentiel (santé, industrie agroalimentaire, transport, logistique, commerce de gros et grande distribution), de déposer des offres de poste pour trouver une main d’œuvre de renfort. En revanche, le dispositif de cumul du salaire avec l’indemnité d’activité partielle est exclusivement réservé à la filière agricole.
En cette période de doutes pour nombre d’entre nous, l’esprit de solidarité doit nous animer bien plus encore.
Les signataires de la présente, en coordination avec les services de l’État et Pôle emploi, sont heureux de vous inviter à partager cette information avec vos ressortissants.
Bien sincèrement.

Bernard Massas,président CPME 66
Yves Aris, président FDSEA 66
Robert Massuet, président UPA 66
Guy Durand, président UPE 66

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *