Covid 19 : Le Syndicat des Vignerons des P.-O. demande des mesures exceptionnelles

Les mesures prises pour faire face au coronavirus vont avoir un impact considérable pour les vignerons.

Cette crise intervient dans un contexte économique déjà difficile pour la viticulture et va fragiliser encore plus les vignerons.
Il faut se féliciter que l’État ait autorisé les déplacements des exploitants et des salariés agricoles, lorsqu’ils sont liés au travail à la vigne et/ou au chai, ce qui était indispensable au maintien de notre activité. Cette autorisation est accordée sous réserve de se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire, en s’assurant du respect des gestes barrières (séparation des salariés de plus d’un mètre, interdiction des contacts…).
Face à cette situation exceptionnelle, le Syndicat des Vignerons demande des mesures exceptionnelles :
• Aides à la trésorerie immédiates :
– paiement rapide de toutes les aides dues (aides à la restructuration, aux investissements, MAE…) ;
– avance de trésorerie correspondant à 3 mois d’acomptes pour les coopérateurs et 30 % du chiffre d’affaires pour les vignerons indépendants.
• Année blanche en matière de cotisations sociales et d’annuités bancaires.
• Impôts fonciers : dégrèvement de 100 % de la Taxe sur le foncier non bâti 2019 et 2020.
La mobilisation de tous, pouvoirs publics, services de l’État, collectivités territoriales, organismes sociaux et bancaires, est indispensable !

Guillaume Ribes, président Caves coopératives du Roussillon
Laurent Girbau, président Syndicat des Vignerons du Roussillon
Guy Jaubert, président Fédération des Vignerons Indépendants du Roussillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *