Céret : grogne sur le marché !

Tôt mercredi matin à l’entrée du stade Fondecave, un groupe d’une dizaine de producteurs, a mené une action de blocage du marché de Céret, auquel ils n’ont plus accès depuis les mesures du confinement. Pour la majorité de ces maraichers, éleveurs, fromagers, apiculteurs, etc. ce rendez-vous hebdomadaire est la garantie d’un complément de revenu, indispensable au maintien des exploitations. Excédés par un arbitrage du maire Alain Torrent, qu’ils jugeaient discriminatoire à leurs égards, les manifestants ont obtenu de ce dernier une promesse de régularisation des “producteurs exclus” pour la semaine prochaine, avec la mise en place d’un sens de circulation. “Hier après-midi une réunion avec le maire et le sous-préfet, devait définir si la rue St. Ferréol serait coupée avec les petites ruelles adjacentes, ou si le marché serait étendu sur l’ensemble du stade” souligne Thibault Gonzales, “producteur exclu” du marché. “Cette sélection qui nous a mis sur la touche depuis 2 mois ne peut plus durer ! Ce matin nous avons également eu le soutien des autres producteurs qui ont fait bloc, en refusant d’installer si nos revendications n’étaient pas prises en compte.” Peu avant 10 h 00 les manifestants ont levé le barrage de l’entrée du marché, avec aussi une promesse, celle de revenir et de durcir le ton si la situation devait rester inchangée.

Thierry Masdéu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *